Massage californien
à Seine-Maritime
À tout moment
Massage californien

Choisir entre 2 établissements vous offrant Massages relaxants à Seine-Maritime

Maxence Duruflé Massage

4,8
43 avis
Rouen
Montrer sur la carte
"Happy hours"
Massage zone au choix
45 min
à partir de 22,50 €
Économisez jusqu'à 25%
Aperçu infos établissement

Bertrand Charrier

5,0
11 avis
Boos, Seine-Maritime
Montrer sur la carte
Massage Assis
30 min
30 €
Massage du corps bien-être
1 h - 2 h
55 €
60 €
Massage du corps Californien
1 h - 2 h
55 €
60 €
Aperçu infos établissement
LunLundi
09:0018:00
MarMardi
09:0018:00
MerMercredi
09:0018:00
JeuJeudi
09:0018:00
VenVendredi
09:0018:00
SamSamedi
09:0018:00
DimDimanche
Fermé

Bienvenue chez Bertrand Charrier, un professionnel du massage situé dans le centre-ville de Boos, en Normandie, à quelques mètres de l'hôtel de ville.

Bertrand vous accueille dans un cadre à la décoration zen, dans une atmosphère propice à la relaxation. Son installation sonore vous assure une expérience auditive exceptionnelle qui vous accompagne tout au long de la séance et vous permet de lâcher prise en douceur.

Très doux et à l'écoute, Bertrand met tout en oeuvre pour faire de votre massage une expérience totale, vous apportant un confort et une décontraction profonde. En plus d'utiliser des huiles de qualité comme celles des marques Weleda, Pranarom ou Phytosun'arom, votre expert bien-être vous propose une approche unique.

Pour Bertrand, seul votre confort compte. Alors, que vous optiez pour un massage d'une heure ou de deux heures, le prix reste le même et le massage se réalise dans la position qui vous convient le mieux.

Pour un moment de bien-être extrême qui vous laisse sur un nuage encore longtemps après la séance, offrez-vous un massage bien-être. Combinant 4 techniques différentes, ce soin est une arme redoutable contre l'accumulation du stress et les tensions que celui-ci peut engendrer dans tout votre corps.

Venez vivre une expérience de relaxation exceptionnelle et offrez à votre corps toute l'attention qu'il mérite chez Bertrand Charrier.