Quelles sont les étapes importantes à suivre avant d’ouvrir son salon de coiffure ?

Beaucoup rêvent d’ouvrir leur propre institut de beauté ou salon de coiffure, mais la route est longue et fastidieuse. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons rassemblé 10 démarches incontournables à effectuer.

1. Passer un diplôme pour ouvrir son salon de coiffure

Pour ouvrir un salon de coiffure ou un institut de beauté, il faut absolument que l’un des fondateurs soit diplômé. En effet, l’État veut s’assurer qu’au moins une personne puisse contrôler les prestations effectuées.

Pour un salon de coiffure, le BP est exigé. En ce qui concerne les instituts de beauté, le CAP est également accepté.

2. S’entourer de personnes ayant un diplôme pour ouvrir son salon de beauté

Si vous n’avez pas de diplôme, des situations parfaitement légales existent. En effet, il est possible d’ouvrir un salon de coiffure à condition d’avoir trois ans d’expérience en qualité de : gérant d’un salon de coiffure, travailleur indépendant ou encore salarié d’un salon de coiffure.

Vous pouvez également, dès l’ouverture du salon, embaucher un salarié diplômé en CDI temps plein.

3. Faire une étude de marché avant de créer son salon de coiffure

Une fois que vous êtes légalement apte à ouvrir un salon de coiffure, la première chose à faire est une étude de marché. Pour savoir si votre commerce sera rentable, vous devez avant tout être capable de répondre à ces 5 questions :

  • Qui sont mes clients ?
  • Que recherchent-ils ?
  • Qui sont les concurrents ?
  • Quels sont les tarifs pratiqués ?
  • Qu’est-ce que mon établissement à de plus ?
créer son salon de coiffure

4. Se former à l’entrepreneuriat afin d’ouvrir son institut de beauté

Malheureusement, les diplômes ne forment pas, ou pas suffisamment, à l’entrepreneuriat. Pour ne pas vous jeter dans l’inconnu, on vous conseille vivement de vous former sur la création d’entreprise. Des formations en ligne existent et vous apprendront à créer une entreprise. Rédaction des statuts, nomination du gérant, dépôt des fonds ou encore annonces légales… Vous devez connaître ces termes pour ouvrir votre salon de coiffure.

5. Se former à la gestion avant d’ouvrir son salon de coiffure

Ensuite, avant d’ouvrir son salon de coiffure, vous devez absolument vous former aux techniques de management. On peut relever deux points :

  • La gestion administrative : quelles sont vos obligations auprès de vos salariés ?
  • La gestion affective : comment gérer une équipe ?

Différentes options s’offrent à vous en fonction de votre expérience. Vous pouvez vous contenter de lire des articles sur le sujet, mais nous vous conseillons de suivre une vraie formation, surtout pour le côté légal.

6. Réaliser un business plan de son salon de beauté

Le business plan est essentiel, c’est le document qui va vous permettre de justifier l’intégralité de vos dépenses. Lors de votre demande d’un prêt à la banque, elle exigera un business plan solide. Il doit convaincre, preuve à l’appui, que votre salon de coiffure sera rentable, c’est-à-dire qu’il va réaliser des bénéfices qui permettront à vos financiers de “regagner” leur argent.

Dans le cas où vous avez un financement personnel, le business plan vous permet d’anticiper les dépenses afin de ne pas vous faire surprendre à l’issue de la première année d’exercice.

7. Choisir le bon statut juridique pour son salon de coiffure

C’est l’une des étapes essentielles, et elle va vous paraître bien plus simple une fois que vous serez formé à l’entrepreneuriat. Pour vulgariser la chose, il existe plusieurs statuts juridiques : SARL, EURL, SNC… Pour savoir lequel choisir, vous allez devoir vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que je veux m’associer ou travailler seul ?
  • Quel est le type d’apport ?
  • Est-ce que je veux unir ou séparer mon patrimoine du patrimoine de l’entreprise ?
  • À quel régime social voudrais-je être affilié ?

8. Réunir les fonds nécessaires pour pouvoir ouvrir son institut de beauté

Ouvrir une entreprise nécessite d’avoir des fonds. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous, les fonds personnels ou les apports extérieurs (financement participatif, dons, crédit…). Pour estimer les fonds nécessaires au lancement de votre activité, vous devez :

  • Calculer combien d’argent vous avez besoin chaque mois pour vivre.
  • Calculer combien d’argent vous aurez besoin chaque mois pour faire fonctionner votre salon de coiffure ou institut de beauté.
  • Estimer le montant des impôts que vous aurez à payer.

Les prêts immobiliers sont faits pour financer tout projet qui concerne un bien, que ce soit un logement ou un local d’activité. Si vous décidez de souscrire un crédit, vous pouvez effectuer une simulation de crédit immobilier. Cela vous permettra de connaître la somme maximale que vous pouvez emprunter, et donc, de mieux concevoir votre projet.

L’accord d’un prêt dépend de votre taux d’endettement et de votre reste à vivre. Il est important que vous ne vous surendettiez pas et que votre projet soit rentable pour convaincre les banques.

9. Choisir le bon local pour son salon de coiffure

Avant toute autre chose, vous devez déterminer l’emplacement de votre établissement. Vous ne devez rien laisser au hasard :

  • Comment les clients vont stationner ?
  • Est-ce une rue passante ?
  • Où est la concurrence ?

Ensuite, vous devez vous poser des questions pratiques :

  • Comment configurer le local ?
  • Où stocker le matériel ?
  • Quelle est la surface exploitable ?

Rien ne doit être laissé au hasard, avant d’acheter ou de louer vous devez également estimer le montant des travaux, s’il y en a, et l’intégrer à votre business plan.

10. Mettre en place une stratégie de communication pour son salon de beauté

Une fois que votre salon de coiffure existe, vous allez devoir le faire connaître. C’est l’étape la plus importante pour espérer avoir une activité rentable. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à faire appel à l’équipe Treatwell !

Avec Treatwell PRO, faites en sorte que vos clients se sentent privilégiés. Améliorez l’expérience client et envoyez des communications ciblées pour inciter vos clients à revenir. Utilisez nos outils marketing pour les informer de vos offres spéciales.